Hommage national à Stéphanie Monfermé

 
 
Hommage national à Stéphanie Monfermé

Lecture du message d'hommage par Xavier BRUNETIERE, préfet du Gers

A cet instant même débute la cérémonie d’hommage national, présidée par le Premier ministre, à la mémoire de Stéphanie MONFERMÉ, secrétaire administrative de classe exceptionnelle, victime d’une attaque terroriste le 23 avril dernier au commissariat de police de Rambouillet.

 

Vendredi 23 avril à 14h25, alors que Stéphanie MONFERMÉ pénétrait dans le commissariat de Rambouillet, un individu se jetait sur elle et lui portait deux coups de couteau mortels. Malgré les premiers soins prodigués par les policiers présents et la prise en charge rapide par les sapeurs-pompiers, elle décédait à 14h45.

 

Stéphanie MONFERMÉ a intégré la police nationale le 8 février 1993 en qualité d’agente administrative stagiaire à la circonscription de sécurité publique de Rambouillet. Elle y effectuera 28 années de carrière administrative, au soutien de toutes les missions opérationnelles de la police nationale, gravissant les échelons. Elle a été nommée adjointe administrative principale de 1ère classe le 1er janvier 2018.

 

Stéphanie MONFERMÉ était mariée et mère de deux filles, Élodie et Anaïs âgées de 18 et 13 ans.

 

Stéphanie MONFERMÉ a été nommée chevalier dans l’ordre national de la Légion d’honneur et citée à l’ordre de la Nation.

 

La médaille d’honneur de la police nationale et la médaille de la sécurité intérieure – échelon or – à titre posthume lui ont été décernées.

 

Elle a été promue secrétaire administrative de classe exceptionnelle.

 

Je vous demande de vous associer à cet hommage, rendu au même moment dans tous les services du ministère de l’intérieur, en respectant une minute de silence à la mémoire de Stéphanie MONFERMÉ.

Stéphanie Monfermé
HOMMAGE GERS
hommage2
hommage3