COVID-19 : Point sur la situation dans le Gers

Renforcement des mesures barrières contre la COVID19

 
 
Renforcement des mesures barrières contre la COVID19

Le réflexe mesures barrières est essentiel pour limiter les contaminations face à un variant très contagieux : distanciation physique, port du masque lorsque la distanciation physique ne peut être assurée en permanence, hygiène des mains, aération dix minutes toutes les heures des pièces…

Comme le Gouvernement l’a annoncé lundi dernier, en complément des mesures nationales (jauge de 5 000 personnes en extérieur et de 2 000 en intérieur, interdiction de consommation debout dans les bars et restaurants, interdiction de consommation d’aliments et de boissons dans les transports, les salles de spectacles et les établissements sportifs), de nouvelles mesures sont prises dans le département du Gers pour faire face à la très forte contagiosité du variant Omicron alors que le niveau des hospitalisations est très élevé. Elles sont prises jusqu’au 24 janvier inclus.

  • Le port du masque est rendu obligatoire en extérieur sur les 22 communes les plus peuplées du département : Auch, Barcelonne du Gers, Cazaubon, Condom, Eauze, Fleurance, Gimont, L’Isle-Jourdain, Lectoure, Lombez, Marciac, Masseube, Mauvezin, Miélan, Mirande, Nogaro, Pavie, Plaisance, Pujaudran, Riscle, Samatan, Vic-Fezensac.
  • Le port du masque demeure obligatoire en extérieur partout dans le département lorsqu’il y a plus de 10 personnes rassemblées, dans les files d’attente, dans les marchés, autour des établissements scolaires, des centres commerciaux, des lieux de culte, des établissements sportifs et des lieux de spectacles.
  • La pratique d’activités dansantes dans les salles des fêtes et autres établissements recevant du public de type L est interdite. Ces activités sont interdites également dans les cafés et les restaurants et les discothèques demeurent fermées.
  • La consommation de boissons alcoolisées est interdite sur la voie publique sauf pour les terrasses extérieures et pour les débits de boissons temporaires à consommer sur place ayant fait l’objet d’une déclaration auprès de la commune concernée, dûment enregistrée par ses services, et délivrant leurs produits dans des zones soumises au contrôle du passe sanitaire.

Pour la nuit du 31 décembre 2021 au 1er janvier 2022, les restaurants, bars, débits de boissons, y compris temporaires, notamment dans les établissements recevant du public de type L, pourront rester ouverts jusqu’à 2h00 et non 6h00.

Le Préfet rappelle que, pour la période du jeudi 30 décembre 2021 (12h00) au lundi 3 janvier 2022 (20h00), l'achat et la vente au détail, l’enlèvement ou le transport de tout carburant par jerricans, cubitainers, bidons, flacons ou récipients divers sont interdits dans les points de distribution sur l’ensemble du département.

La cession, vente, transport et utilisation de produits dangereux, inflammables ou chimiques, des produits explosifs, d’artifices de divertissement, de fumigènes et de pétards de toutes catégories sont interdits, sauf motif professionnel, sur le département.

Lire le communiqué de presse