La Lettre de l'Etat

Lettre de l'Etat N°81

 
 

L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAHAgence Nationale de l'Habitat) est un établissement public d’État créé en 1971. Elle a pour mission de mettre en œuvre la politique nationale de développement et d’amélioration du parc de logements privés existants.

Pour atteindre cet objectif, elle encourage l’exécution de travaux en accordant des subventions aux propriétaires occupants, aux propriétaires bailleurs de logements locatifs et aux copropriétaires. Sa vocation sociale l’amène à se concentrer sur les publics les plus modestes.
     
En 2010, l’Anah a adopté un nouveau régime d’aides. Il lui permet de recentrer ses interventions sur les enjeux sociaux qui caractérisent le mieux le parc privé aujourd’hui, avec trois axes prioritaires :

* La lutte contre l’habitat indigne et très dégradé ;
* Les propriétaires occupants les plus modestes, avec une intervention forte sur la lutte contre la précarité énergétique et la prise en compte des besoins d’adaptation liés à la perte d’autonomie ;
* Le ciblage de l’aide aux propriétaires bailleurs sur les logements montrant un niveau de dégradation significatif.

Pour adapter au mieux ses aides aux situations locales, l’Anah est présente dans chaque département par le biais de sa délégation locale intégrée au sein de la Direction départementale des territoires (DDTDirection Départementale des Territoires). Elle se positionne comme un partenaire des collectivités territoriales, notamment dans le cadre d’opérations programmées.
 
Le Guide des aides de l'ANAH établi au 1er mars 2014 est consultable sur l'Internet Départemental de l'Etat

Pour en savoir plus ?  

Une équipe est à votre disposition à la DDTDirection Départementale des Territoires du Gers :

  • Pascal LAZERGES  05.62.61.53.02
  • Maryse DASTE-GAUTHIER  05.62.61.53.27 et Roselyne BORDES  05.62.61.53.24 : Propriétaires Occupants
  • Véronika BONTE  05.62.61.53.28 : Propriétaires Bailleurs 
Logo ANAH

Retrouvez les services de l’État dans le Gers sur Facebook   ---  Suivez les services de l’État sur Twitter