La Lettre de l'Etat

Lettre de l'Etat N°51

 
 
  • Le monoxyde de carbone

Chaque année en France, 5000 personnes sont victimes d’une intoxication due au monoxyde de carbone et 90 en décèdent : c’est la première cause de mortalité par gaz toxique.

Lorsque les températures baissent, les risques d’intoxications au monoxyde de carbone augmentent mais des mesures préventives simples permettent de les éviter.

Le monoxyde de carbone est un gaz, incolore, inodore et mortel. Dans la majorité des cas, les intoxications par le monoxyde de carbone sont dues à l’utilisation d’une installation défectueuse de chauffage ou de production d’eau chaude, quel que soit le combustible utilisé : gaz, fuel, bois ou charbon.

Ces accidents peuvent laisser des séquelles à vie. Les symptômes tels que maux de tête, nausées, confusion mentale, fatigue, peuvent ne pas se manifester immédiatement. En cas d’intoxication aiguë, la prise en charge doit être rapide et peut justifier une hospitalisation spécialisée.

Afin de prévenir ces intoxications, la Préfecture du Gers tient en ce début de période de froid, à rappeler les recommandations essentielles suivantes :

  • Ne pas utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero ;
  • Ne jamais utiliser les chauffages d’appoint en continu mais par intermittence ;
  • Installer impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments et jamais dans  des lieux clos. Ils ne doivent pas être utilisés à l’intérieur ;
  • Si vous venez d’acquérir ou d’installer un nouvel appareil de chauffage, veillez à vous assurer  auprès d’un professionnel qualifié de la bonne installation et du bon fonctionnement de l’appareil avant sa mise en service ;
  • Aérer quotidiennement les habitations, même par temps froid ;
  • Faire entretenir régulièrement les appareils de chauffage et de production d’eau chaude, par un professionnel qualifié ;
  • Faire ramoner les conduits d’évacuation des fumées qui doivent être en bon état et raccordés aux appareils de chauffage et de production d’eau chaude ;
  • Ne jamais obstruer les grilles de ventilation, même par grand froid.

En cas de soupçon d’intoxication, aérez immédiatement les locaux. Arrêtez si possible les appareils à combustion. Evacuez les locaux et appelez les secours en composant le 15, le 18 ou le 112.

Consultez sur l'Internet Départemental de l'Etat la rubrique dédiée au monoxyde de carbone .

monoxyde carbone