La Lettre de l'Etat

Lettre de l'Etat N°49

 
 
  • L'étude des marchés forains, une entrée exploratoire pour une lecture des territoires : l'exemple du Gers

Dans le cadre de ses missions sur la connaissance des territoires, la Direction Départementale des Territoires du Gers a souhaité porter un regard différent des approches statistiques habituelles sur le fonctionnement du département.

En effet, dans les territoires ruraux assez faiblement peuplés, les données statistiques, par ailleurs représentatives pour des grandes masses, ne permettent pas toujours de modéliser précisément les réalités des modes de vie et des pratiques des habitants.

Aussi, l’idée d’interroger les territoires du quotidien (lieux où chaque individu pratique ses activités et ses déplacements habituels) à partir des marchés forains a conduit à proposer une étude dans le cadre de l’Agence en Réseau régionale Midi-Pyrénées. Ce travail devait permettre également d’affiner la connaissance des attentes des consommateurs et des pratiques en matière de circuits de proximité et de productions biologiques.L’étude, qui a été réalisée par Brice Navereau (Université de Toulouse II-Le Mirail - LISST-Cieu), propose une grille d’analyse originale pour la lecture des espaces ruraux, considérés en marge des grands phénomènes économiques et sociaux à l’œuvre dans les espaces urbains.

L’étude a mobilisé une importante recherche documentaire et bibliographique, Des enquêtes de terrain auprès des commerçants et des consommateurs ont été réalisées sur les marchés de Condom, Seissan et Vic-Fezensac, complétées par une enquête auprès des mairies des communes sièges d’au moins un marché régulier.

Ainsi a été mise en évidence une mixité fonctionnelle des marchés, à la fois lieux de commerce et lieux de sociabilité, tant pour les habitants et les commerçants que pour les gens de passage et les touristes.

Cette étude montre également sur le Gers, une permanence des territoires de vie dans le temps long ainsi qu’une cohérence entre les découpages administratifs et politiques et les pratiques du quotidien, malgré les bouleversements démographiques et fonctionnels qui ont affecté ces espaces.

Par ailleurs ont été aussi mis en évidence les attentes des consommateurs pour une offre plus importante en circuits de proximité et en produits biologiques, ainsi qu’une forme de confiance dans les productions locales.

Ce travail exploratoire, mené sur le Gers, ouvre de nombreuses pistes relatives à l’appréhension des territoires du quotidien dépassant la simple approche sectorielle, qui permettent de porter un regard renouvelé sur les pratiques spatiales et les territoires vécus dans les territoires ruraux, mais également urbains.

Vous pouvez consulter le rapport de l’étude sur l'Internet Départemental de l'Etat  .

marchés forains