La Lettre de l'Etat

Lettre de l'Etat N°44

 
 
  • Mutualisation en matière de police technique et scientifique

Dans le cadre de la politique gouvernementale de mutualisation des moyens techniques de la Police Nationale et de la Gendarmerie Nationale, en vue d'améliorer la qualité des enquêtes judiciaires, les deux responsables des services de sécurité du Gers sont convenus, le 18 septembre 2013, sous l'égide du préfet et du procureur de la République, de mutualiser des matériels spécifiques et si nécessaire de solliciter le concours de personnels techniques.

Dans le prolongement naturel de l'intégration opérationnelle de la Gendarmerie Nationale au ministère de l'Intérieur et du rapprochement police-gendarmerie, le préfet du Gers, Jean-Marc Sabathé, le procureur de la République, Pierre Aurignac, le directeur départemental de la sécurité publique du Gers, le commissaire divisionnaire Xavier Laffitte, et le commandant du groupement de la gendarmerie départementale, le lieutenant colonel Christophe Poussereau, ont signé le 18 septembre 2013 une convention d'assistance mutuelle.

Cette convention vise à mettre en commun les moyens dont les deux forces de sécurité disposent en matière de police technique et scientifique, dans un objectif de recherche de performance et d'amélioration constante des résultats dans le domaine de la lutte contre toutes les formes de délinquance, dont tout particulièrement, les cambriolages.

 
 D'autre part, les spécialistes en police technique et scientifique de la police et de la gendarmerie peuvent désormais, sur instruction de leurs chefs de service ou sur réquisition d'un officier de police judiciaire, prêter assistance à l'un des services d'enquêtes pour réaliser des investigations techniques complexes.

À ce titre, la gendarmerie a mis à la disposition de la police son plateau technique permettant la révélation d'empreintes sur papier et un crime-scope utilisant la détection par lumières UV de la présence de traces de sang ou de sperme sur des vêtements. Réciproquement, la police met à la disposition de la gendarmerie des matériels spécifiques, et notamment une borne permettant l'accès au Fichier Automatisé des Empreintes Digitales (FAED).
 
 Cette convention donne un caractère solennel à une volonté de travailler ensemble des deux forces de sécurité intérieure qui conservent cependant leurs cultures au service d'une seule et même sécurité, celle des Gersois.

Signature de la Convention