La Lettre de l'Etat

Lettre de l'Etat N°4

 
 

Les Formateurs Anti-Drogues (FAD)

Le mot d'Etienne Guépratte, Préfet du Gers

Il existe, au sein de la Police et de la Gendarmerie, des Formateurs Anti-Drogues (FAD). Ils proposent aux jeunes et à leurs parents, écoute, soutien, aide et conseils. Ils amènent les adolescents et les adultes à réfléchir et à se poser les bonnes questions, sans jamais les stigmatiser. Ils disposent pour cela de supports pédagogiques adaptés pour chaque tranche d’âge. Chaque support (quizz, films) est validé par l’Education Nationale et par la Mission Interministérielle de la Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie (MILDT).

Ce numéro de la lettre de l'Etat dans le Gers vous présente un résumé de leurs missions.

Les Formateurs Anti-Drogues (FAD)

Logo gendarmerie
 
Logo Police Nationale

Les FAD,  formateurs relais  anti drogues pour la gendarmerie (FRAD) ou policier formateur anti-drogues pour la police nationale (PFAD), sont les spécialistes des drogues, qu’elles soient licites ou illicites, naturelles ou synthétiques.

Spécialement formés, les FAD sont à la fois des acteurs de prévention et des conseillers techniques auprès des enquêteurs et de l’administration en général.

Les PFAD exercent sous l’égide de la MIssion de Lutte Anti-Drogues (MILAD) et de la Mission Interministérielle de la Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie (MILDTMission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie), les FRAD exerçant quant à eux leurs missions sous l'égide de la MILDTMission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie.

Leur cadre d'intervention comprend trois aspects :

  • les interventions qui ciblent une formation (pour les policiers ou les gendarmes) ;
  • les informations auprès de différents publics (parents d’élèves, personnels d’administration, etc.), il s’agit ici de transmettre des connaissances ;
  • un message de prévention : il s’agit là d’accompagner les adolescents à réfléchir sur leurs choix de comportements.

De plus, dans le cadre de la prévention routière, les FAD rappellent également les dangers de la conduite en ayant fait usage de stupéfiants.

Le Gers compte actuellement trois Formateurs Relais Anti-Drogues de la Gendarmerie Nationale, et  un Policier Formateur Anti-Drogues de la Police Nationale, ce dernier intervenant également dans deux autres domaines : les violences scolaires et les dangers d'internet (blogs, tchat, réseaux sociaux).

Il ne faut pas hésiter à faire appel à l'un de ces quatre experts, leur engagement se fait sur simple demande, l'action partenariale étant toujours privilégiée.

Consultez sur l'Internet Départemental de l'Etat :