La Lettre de l'Etat

Lettre de l'Etat N°146

 
 
  • « Grippe : pour éviter l’hospitalisation, passez à la vaccination ».

L'hiver 2014-2015 a rappelé la gravité potentielle de la grippe et ses conséquences en termes de santé publique.

L'épidémie de grippe a été particulièrement sévère, notamment chez les personnes âgées. Il a été observé pendant cette période un excès de mortalité de plus de 18 000 personnes, toutes causes confondues, concernant à 91 % des sujets âgés de plus de 65 ans, et plus de 3 000 hospitalisations.

Malgré cela moins d'une personne sur 2 a fait le choix de se faire vacciner. Or, l'efficacité de la vaccination dépend aussi du taux de couverture vaccinale.

Le vaccin est le moyen le plus efficace de protéger les personnes fragiles des complications liées à la grippe saisonnière, et le vaccin est bien supporté : peu voire pas d'effets secondaires (le plus souvent des réactions locales légères et transitoires, plus rarement des effets systémiques bénins tels que de la fièvre, douleurs musculaires ou articulaires, céphalées).

Il est donc essentiel de redonner confiance en la vaccination.

Les virus de la grippe changent d’une année sur l’autre. C’est pourquoi la composition du vaccin change aussi.

Même quand son efficacité est modérée, le vaccin reste le moyen le plus efficace pour se protéger. Il réduit le risque de décès de 35 % en moyenne chez les 65 ans et plus.

L’arrivée de l’épidémie étant imprévisible, faites-vous vacciner au plus tôt !

Plus d'informations sur le site du Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes

vaccination grippe

Retrouvez les services de l’État dans le Gers sur Facebook   ---  Suivez les services de l’État sur Twitter

Cette lettre est diffusée par un robot, merci de ne pas y répondre. Si vous voulez nous contacter, utilisez ce lien