Actualités

Lutte contre les feux de forêt : connaître les bons gestes

 
 

Un feu de forêt sur deux est la conséquence d’une imprudence. Pour toujours plus de prévention face au risque incendie, de bons gestes et comportements sont à adopter aux abords des forêts. Le ministère de la Transition écologique et solidaire en lien avec le ministère de l’Intérieur et le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation renouvelle sa campagne de prévention contre les feux de forêts.

Feux de forêt : les prévenir et s'en protéger

Feux de forêt, les prévenir et s’en protéger

Un barbecue, un feu de camp, une cigarette jetée par la fenêtre de la voiture : tous ces comportements peuvent entraîner des départs de feu. Aujourd’hui, 80 % des incendies se déclenchent à moins de 50 mètres des habitations. Et c’est bien près des habitations que la vigilance doit être la plus accrue. Actuellement, 32 départements sont particulièrement exposés aux feux de forêt, des zones où les conditions météorologiques (vent, sécheresse, chaleur…) peuvent propager violemment et rapidement ces incendies. La prévention face à ce risque se traduit par des gestes et des comportements responsables et concerne aussi bien les riverains que les touristes.

Prévention et gestion des risques naturels

La prévention et la gestion des risques naturels est à la charge de la commune :

  • pour les communes concernées, l’élaboration et la bonne tenue d’un plan communal de sauvegarde (PCS) qui détermine, en fonction des risques connus, les mesures immédiates de sauvegarde et de protection des personnes, fixe l’organisation nécessaire à la diffusion de l’alerte et des consignes de sécurité, recense les moyens disponibles et définit la mise en œuvre des mesures d’accompagnement et de soutien de la population ;
  • le respect de l’obligation légale de débroussaillement (OLD) qui s’applique dans les massifs forestiers et à moins de 200 mètres de ces derniers (zone tampon de protection).

S’agissant plus spécifiquement des risques d’incendie de cultures, l’arrêté préfectoral du 30 juin 2006 (modifié) portant réglementation en vue de prévenir les feux de forêt et milieux naturels dans le département du Gers stipule que :

  • les écobuages et l’incinération de végétaux réalisés à des fins agricoles et forestières ne sont autorisés que sous réserve du dépôt d’une déclaration de brûlage en mairie, les services d’incendie et de secours pouvant en demander le report si les conditions ne sont pas favorables (sécheresse, canicule…etc.) ;
  • quel que soit le type de brûlage pratiqué, le respect des mesures de sécurité auquel s’engagent les déclarants est primordial et les forces de l’ordre et le SDISService départemental d'incendie et de secours doivent en être prévenus la veille afin de ne pas mobiliser des personnels sur des feux déclarés ;
  • enfin, les autres usages de feux (déchets verts de jardin ou de parc, brûlage de pailles et d’autres déchets) par des particuliers, pour leur propre compte et à titre professionnel, ou par des collectivités dans le cadre d’opérations d’intérêt général, sont interdits par le Règlement Sanitaire Départemental (art. 84) : ces déchets doivent être apportés en déchetterie.

Si ces gestes de prévention concernent l’été, qui représente une période à fort risque, la prévention des incendies doit se faire tout au long de l’année, avec notamment :

  • le débroussaillage de son habitation : un terrain débroussaillé permet au feu de passer sans provoquer de grands dommages et facilite le travail des sapeurs-pompiers ;
  • la préparation de sa maison : la conception d’un bâtiment, de par ses aménagements et son entretien, permet de le rendre moins vulnérable à l’incendie (avec des matériaux durables et étanches, le nettoyage des toitures et gouttières, l’éloignement - au moins 10 mètres - des matériaux dangereux et inflammables).

 

Informations à retrouver sur http://www.attention-feux-foret.gouv.fr