Dispositifs dédiés - VICTIMES

 
 

Index d'articles

  1. Edito
  2. De quoi parle-t-on ?
  3. L’ampleur du phénomène
  4. Les formes de violence
  5. Comprendre le fonctionnement de la violence
  6. Les répercussions des violences conjugales
  7. Le rôle des professionnel.le.s
  8. Structures et dispositifs
  9. Dispositifs dédiés - VICTIMES
  10. Dispositifs dédiés - ENFANTS
  11. Dispositifs dédiés - AUTEURS
  12. Numéros d’urgence
  13. Autres formes de violences
  14. Modèles d’attestation & certificats médicaux
  15. Bibliographies, guides, outils d'apprentissage
  16. Remerciements
  17. Téléchargement du guide au format PDF
  18. Consultez sous forme de livre

Lieux d’accueil, d’écoute, d’accompagnement et d’orientation des femmes victimes de violences et de leurs enfants

CIDFF – Centre d’information sur les droits des femmes et de la famille
2 place de l’Ancien Foiral 3200 Auch
05 62 63 40 75
accueilcidff32@orange.fr

AVMP – Association d’aide aux victimes et mesures pénales
Palais de Justice, Allées d’Etigny 32000 Auch
05 62 62 50 98
avmp32@orange.fr

Numéro vert social
800 32 31 30

MDEF – Maison départementale enfance et famille
9 rue Irénée David 32000 Auch
05 62 60 32 99
secretariat.socioeducatif@mdef.fr

Ces quatre structures proposent un accueil gratuit et professionnel, dispensé selon les lieux par des juristes, psychologues, éducateurs.trices, conseiller.ère.s conjugales, médiateur.trice.s intercultul.le.s, conseiller.ère.s en économie sociale et familiale, en insertion professionnelle. Les victimes de violences – et leurs enfants – y sont accueillies, écoutées et leur situation de violence évaluée.

De cette évaluation découlera des accompagnements spécifiques, des orientations adaptées en lien avec d’autres professionnel.le.s, sans rupture avec l’accompagnement social de droit commun dont elles pourraient bénéficier par ailleurs.

Accueil de jour des femmes victimes de violences et de leurs enfants

CIDFF – Centre d’Information sur les Droits des Femmes et de la Famille
2 place de l’Ancien Foirail 32000 AUCH
Tel : 05.62.63.40.75
accueilcidff32@orange.frSite internet : www.infofemmes-mp.org

Accueil sans rendez-vous, à la journée, des femmes victimes de violences, seules ou avec enfant.s. Lieu ouvert 5 jours par semaine de 9h à 17h.

Les objectifs sont de prendre en charge en amont, écouter, informer, accompagner et orienter ces femmes victimes, afin de préparer/éviter/gérer le départ du domicile. Les buts sont de rompre l’isolement, d’apporter une aide et un soutien, d’éviter les départs précipités et de prévenir les situations d’urgence.

  • Écoute empathique afin d’évaluer la situation de la personne et décrypter ses besoins
  • Accueil des enfants confrontés aux situations de violence (espace d’accueil dédié aux enfants)
  • Service de bagagerie, collation, boissons, boîte aux lettres, mise en sécurité des documents administratifs
  • Ecoute et suivi psychologique individualisé, groupe de parole proposé en interne
  • Aide aux démarches et entretiens spécialisés juridique et/ou vers l’emploi et la formation
  • Orientation vers des partenaires extérieurs

Dispositifs d’hébergement d’urgence

SIAO : 115

Places d’accueil en urgence assorties d’une évaluation de la situation et d’une orientation vers un dispositif de prise en charge adapté.

Ces dispositifs sont mobilisables via le 115 par tout.e professionnel.e, par les victimes elles-mêmes.

Quand les places dédiées à l’hébergement des victimes de violences sont toutes occupées, l’accueil se fait sur les places d’urgence de droit commun. Pour autant, les victimes bénéficient d’un dispositif d’orientation vers un des acteurs spécialisés dans l’évaluation et l’orientation des situations de violences.

Dispositif de transport des victimes et de leurs enfants

SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation : 115

Acheminement gratuit, sans titre de transport, des victimes de violences et de leurs enfants qui ne disposent d’aucun moyen de locomotion et en cas d’empêchement des dispositifs existants (services sociaux, gendarmerie) afin de leur permettre :

  • de se rendre sur un lieu d’hébergement
  • de répondre à une demande d’expertise médicale
  • d’être présente à une audience judiciaire la concernant.

Après vérification des critères d’accès au dispositif, un taxi est mandaté pour prendre en charge la victime et ses enfants – le cas échéant – en tout point du département et la conduire en aller simple comme en aller et retour si nécessaire.

Ce dispositif de transport n’a pas vocation à se substituer à un accompagnement.

Unité Médico-Judiciaire

AVMP – Association d’aide aux victimes et mesures pénales

Palais de Justice, Allées d’Etigny 32000 Auch
05 62 62 50 98
avmp32@orange.fr
Sans rendez-vous, le jeudi après-midi de 13h30 à 17h00.
Avec rendez-vous auprès de l'AVMP du Gers

Située au Tribunal de Grande Instance, cette unité est constituée d’une équipe pluridisciplinaire regroupant médecins, juristes et psychologues.

Les victimes y bénéficient d’une évaluation de leurs traumatismes (physiques, psychiques), de la délivrance d’un certificat attestant des coups et blessures avec ou sans ITT (Incapacité Temporaire de Travail) qui permettra à l’autorité pénale de fixer le quantum des peintes), de consultations juridiques et psychologiques, ainsi que d’une orientation vers des suivis adaptés.

Consultations psychologiques

CMPP – Centre Médico Psycho-Pédagogique
14 rue Eugène Sue  32000 Auch
05 62 61 20 70
cmppauch@pep32.fr  

CIDFF – Centre d’information sur les droits des femmes et de la famille
2 place de l’Ancien Foiral 3200 Auch
05 62 63 40 75
accueilcidff32@orange.fr

AVMP – Association d’aide aux victimes et mesures pénales
Palais de Justice, Allées d’Etigny 32000 Auch
05 62 62 50 98
avmp32@orange.fr

Les violences au sein du couple ont une incidence majeure sur la santé physique et psychique des femmes qui en sont victimes et sont à l’origine de traumatismes profonds et durables. Les troubles psycho-traumatiques qui en résultent demeurent encore largement méconnus et sous-estimés. Ils sont à l’origine d’un état de souffrance permanent et ont des conséquences graves sur la vie personnelle (affective et amoureuse), la vie sociale et la vie professionnelle de la victime.

Ces violences ont également un impact sur les enfants exposés à ces situations de violence. Leur équilibre psychique et leur santé physique sont mis en péril par des scènes de violence et l’atmosphère tendue qui règnent à la maison et qui génèrent : sentiment d’insécurité, de vulnérabilité et de culpabilité, troubles du comportement, difficultés relationnelles, répercussions somatiques.

La prise en charge de ces troubles et de leurs conséquences est essentielle pour que les victimes reprennent leur vie en main et que les symptômes traumatiques disparaissent.