Communiqués de presse

IAHP : Fin des restrictions dans le Gers

 
 
IAHP : Fin des restrictions

L’influenza aviaire hautement pathogène est une maladie animale infectieuse, virale, très contagieuse qui affecte les oiseaux mais n’est pas transmissible à l’homme. La consommation de viande, foie gras et œufs ne présente aucun risque.

Il y a six mois, l’IAHP a débuté dans le sud-ouest de la France : dans le département, 66 foyers ont été recensés. Toute une filière a été durement affectée pendant de longs mois par l’IAHP et par les mesures de lutte qui sont nécessaires pour limiter la diffusion de la maladie.

Les mesures de limitation des mouvements d’animaux qui ont été instaurées depuis le mois de janvier pour contenir la progression de l’épizootie et qui ont été suivies par l’ensemble de la profession avec rigueur ont pu être levées progressivement.

Compte tenu du travail d’assainissement effectué dans les élevages et du constat de l’absence de persistance du virus sous la supervision des services de la DDETS-PP, dont le préfet salue la mobilisation ainsi que celle des partenaires du monde agricole, la dernière zone de contrôle du département a pu être levée le 10 juin.

De plus, depuis le 28 mai, le niveau de risque influenza aviaire vis-à-vis de la faune sauvage a été abaissé à "négligeable Influenza Aviaire" pour l'ensemble du territoire métropolitain.

Ainsi, il n’y a plus dans le Gers de mesures de claustration obligatoire.

La vigilance reste toutefois nécessaire pour éviter une nouvelle contamination par du virus qui est encore présent en Europe.

Bilan de la crise IAHP dans le département du Gers :

  • Nombres de Foyers cumulés : 66
  • Nombre d’élevages dépeuplés : 93
  • Animaux abattus - foyers IA et liens épidémiologiques : 389 450
  • Animaux dépeuplés en abattage préventif : 533 465
  • 214 communes gersoises touchées par des mesures de limitation de mouvement des volailles.