Plan départemental de gestion d'une canicule

 
 
Plan départemental de gestion d'une canicule

Dans le cadre du plan national canicule 2021, le niveau de "veille saisonnière" est activé du 1er juin au 15 septembre avec en particulier la mise en service d’une plate-forme téléphonique au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe).

Comme le plan national, le plan départemental comporte trois niveaux d’alerte progressifs...

"Veille saisonnière" (du 1er juin au 15 septembre)

Le niveau 1 entre en vigueur le 1er juin de chaque année pour permettre aux services publics du département de vérifier le bon fonctionnement des dispositifs d’alerte, de repérage des personnes vulnérables, ainsi que du caractère potentiellement opérationnel des mesures prévues dans le plan. La veille quotidienne de l’activité sanitaire est engagée.

Toutefois si la situation météo le justifie, une proposition d’alerte peut être envoyée par l’InVS avant le 1er juin et au-delà du 15 septembre.

A l’échelon national, le système d’alerte canicule et santé (SACS) est activé pour la veille biométéorologique. Un centre national d’appels téléphoniques d’informations et de recommandations (0 800 06 66 66) est ouvert au public du lundi au samedi de 9h à 19h.

Niveau Alerte : "Pic de chaleur" - "Episode persistant de chaleur"

Pic de chaleur  : chaleur intense de courte durée (1 à 2 jours), présentant un risque sanitaire pour les population fragiles ou surexposées notamment du fait de leurs conditions de travail ou de leur activité physique.

Ce niveau  répond au message jaune de la carte de vigilance météorologique. Le préfet ne déclenche pas l'alerte sauf situation particulière signalée par les services de l'ARS. L'ARS prend les mesures de gestion adaptées.

Episode persistant de chaleur : températures élevées qui perdurent dans  le temps (supérieur à 3 jours). Indicateurs BioMétéorologiques (IBM) proches des seuils sans que les prévisions météorologiques montrent l'intensification de la chaleur ou annoncent une telle intensification.

Ce niveau  répond au message jaune de la carte de vigilance météorologique. Le préfet ne déclenche pas l'alerte sauf situation particulière signalée par les services de l'ARS mais renforce les mesures de surveillance des données météorologiques, d'analyse de la situation et de préparation de la mobilisation coordonnée des acteurs territoriaux. L'ARS prend les mesures de gestion adaptées.

Niveau Alerte : "Canicule"

Canicule : période de chaleur intense pour laquelle les IBM atteignent ou dépassent les seuils départementaux pendant 3 jours et 3 nuits consécutifs. Susceptible de constituer un risque sanitaire notamment pour les personnes fragiles ou surexposées.

Ce niveau répond au passage en orange sur la carte de vigilance météorologique. Si cette carte comporte un pictogramme canicule, le déclenchement est à l'initiative du préfet, qui : analyse la situation ; décide de la mise en oeuvre de l'alerte sur proposition de l'ARS, puis la transmet ; active les mesures de la disposition spécifique Orsec.

Pour le Gers, les seuils d’alerte ont été définis : 20° la nuit et 36° le jour pendant 3 jours consécutifs. La probabilité de dépassement de ces seuils constitue le critère de base pour proposer une alerte.

Niveau Alerte : "Canicule extrême"

Canicule extrême : canicule exceptionnelle par sa durée, son intensité, son étendue géographique. A forts impacts non seulement sanitaires mais aussi sociétaux.

Ce niveau répond au passage en rouge sur la carte de vigilance météorologique. Le préfet arme le COD en veillant à y inclure l'ensemble des services impliqués ; il coordonne les messages diffusés par les collectivités territoriales ; il maintient un lien de confiance et de proximité avec les populations.

Le plan canicule s’appuie sur 5 principes :

  • la mise en œuvre de mesures de protection des personnes à risques hébergées en institutions (établissements d’hébergement de personnes âgées, établissements pour personnes handicapées, établissements de soins),
  • le repérage des personnes à risques isolées (registre communal),
  • l’alerte : surveillance d’indicateurs biométéorologiques, de données sanitaires, de pathologie ciblées et au niveau local des données conjoncturelles (pollution, facteurs populationnels)
  • la solidarité,
  • la communication aux échelons national et local (messages et conseils à la population, aux professionnels de santé et aux professionnels des établissements de santé).

A noter que les numéros d’urgence à connaître sont les suivants :

  • le 15 (Samu),
  • le 18 (Pompiers),
  • le 112 (numéro d’urgence unique européen)
Documents à télécharger
N'attendez pas les premiers effets des fortes chaleurs    
version française

> Affiche à télécharger - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,49 Mb

chaleurs
version anglaise

> Affiche à télécharger - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,49 Mb

heatwave
Protégez-vous

> Affiche à télécharger - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb

protégez vous
Vague de chaleur

> Affiche à télécharger - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,62 Mb

chaleur
Se rafraichir en toute sécurité en période de COVID

> Affiche à télécharger - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,11 Mb

rafraichir

Vague de chaleur : je me prépare et j'agis

Responsable d'une structure d'accueil pour enfants

> Affiche à télécharger - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb

chaleur enfants
Vague de chaleur : je me prépare et j'agis
Organisateurs de manifestations sportives

> Affiche à télécharger - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,16 Mb

manif sports
Vague de chaleur : je me prépare et j'agis
Employeurs

> Affiche à télécharger - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,12 Mb

employeur