Exercice de sécurité civile

 
 
Exercice de sécurité civile

Plan Nombreuses Victimes (NOVI)

Chaque année, une dizaine d’exercices de sécurité civile est organisée par la préfecture du Gers afin de tester les procédures opérationnelles et la bonne coordination des services en charge de la protection des populations.

L’exercice qui s’est déroulé le 7 juin avait pour objectif de tester le plan NOVI (Plan Nombreuses VIctimes).

Scénario de l’exercice : un accident sur la route départementale D3 à hauteur de la commune de Marciac se produit entre plusieurs véhicules et un groupe de cyclistes occasionnant de nombreuses victimes.

Objectifs de l’exercice :

 L’exercice a permis de tester :

  • La rapidité avec laquelle l’alerte a été donnée
  • La chaîne d’alerte et la rapidité de la mobilisation des moyens
  • L’organisation de la chaîne de commandement et de la remontée de l’information
  • Les procédures d’intervention de la gendarmerie et des sapeurs-pompiers
  • La coordination des forces de l’ordre et de secours conjuguant mise en sécurité du site et aide aux victimes
  • Les nouveaux moyens utilisés :
  • SINUS, ce dispositif permet le dénombrement, l’identification et le suivi des victimes ;
  • Matériel de désincarcération en milieu aquatique.
  • L’activation du plan NOVI

Les acteurs de l’exercice :

  • La préfecture du Gers
  • La gendarmerie départementale du Gers
  • La direction départementale de la sécurité publique
  • Le service départemental d’incendie et de secours du Gers, des Hautes-Pyrénées
  • Le parquet près le TGITribunaux de grande instance d’Auch
  • Les SAMUService d'aide médicale urgente d’Auch et d’Aire sur Adour
  • La mairie de Marciac
  • Les associations agréées de sécurité civile (ADPC, Croix Rouge)

Moyens mis en œuvre :

  • 25 personnels pour la Gendarmerie
  • 119 sapeurs-pompiers des SDISService départemental d'incendie et de secours 32 et 65
  • 10 personnels soignants des SAMUService d'aide médicale urgente 32 et 40
  • 35 figurants issus d’anciens sapeurs-pompiers réservistes, de jeunes sapeurs-pompiers, d’étudiants et de citoyens de Marciac
  • 14 personnels de services de l’Etat mobilisés en COD (Centre Opérationnel Départemental)
  • 11 bénévoles des associations agréées de sécurité civile

Bilan :

Cet exercice a atteint ses objectifs pour ce qui concerne l’alerte, l’organisation du commandement, la coordination des moyens engagés, la mise en œuvre du dispositif SINUS et du nouveau matériel de secours, la centralisation et la validation des informations.

Un retour d’expérience « à chaud » a été réalisé sur site avec l’ensemble des services impliqués. Une autre séance sera organisée dans les prochains jours afin d’analyser plus en détail les enseignements à retenir de cet exercice.


Les photos sont en ligne sur la page Facebook

Vidéo de l'exercice