Recrutement pour les métiers du grand âge

 
 
Recrutement pour les métiers du grand âge

Près de 350 000 recrutements nécessaires d’ici 2025 !

 

Et si les métiers du grand âge étaient faits pour vous ?

 

Les métiers du grand âge sont des métiers essentiels et des métiers d’avenir. Ils font partie des secteurs les plus créateurs d’emplois.

 

Les métiers du grand âge offrent de nombreuses opportunités, notamment pour toutes les personnes qui souhaitent s’engager dans un métier porteur de sens, au cœur du lien intergénérationnel. Nos aînés souhaitent aujourd’hui prendre une part active dans la vie citoyenne et doivent s’adapter aux nouvelles technologies.

 

Professions médicales, paramédicales, d’accompagnement ou d’assistance, mais aussi de services support, comme l’hôtellerie-restauration, les métiers du grand âge sont pluriels et peuvent convenir à différents profils comme des jeunes en recherche de formation ou d’emploi ou bien des personnes en reconversion professionnelle. Choisir un de ces métiers, c’est être au cœur de l’humain, se sentir utile socialement et contribuer à retisser le lien intergénérationnel.

 

Les besoins sont immenses, estimés à près de 350 000 recrutements d'aides-soignants, d'auxiliaires de vie sociale, d'accompagnants éducatifs et sociaux ou encore d'aides médico-psychologiques d'ici 2025. En France, ces métiers s’exercent dans plus de 10 000 établissements pour personnes âgées mais aussi dans plus de 11 000 sociétés de services à domicile.

 

Le nombre de personnes en perte d’autonomie va croître dans les prochaines années et les métiers du grand âge vont être amenés à évoluer. Aujourd’hui, 85 % des Français (Source : Ifop, février 2019) souhaitent vieillir à leur domicile. Il nous faut donc proposer des métiers pour prévenir et accompagner la perte d’autonomie, en établissement et encore plus à domicile, car c’est ce que souhaite la majorité des Français.

Découvrez ces métiers qui sont peut-être faits pour vous en appelant le 0 801 010 808 (numéro gratuit – Du lundi au vendredi de 8h à 17h) et en vous rendant sur le site : solidarites-sante.gouv.fr/metiers-grand-age


Dans le département du Gers, les enjeux sont majeurs : en effet, la part des 60 ans et plus dépasse aujourd’hui les 30 % de la population totale (données INSEE) avec une perspective de progression 2009 – 2040 du nombre de séniors plus rapide (+ 9,6 %) qu’au niveau régional (+ 8,1 %) et national (+ 9 %)1 .

Les besoins de recrutement des professionnels du secteur de la santé/services aux personnes sont importants : sur les 3 derniers mois, 420 offres d’emploi ont été collectées par Pôle emploi dans le Gers, soit une évolution de +35 % sur 2 ans. A l’inverse, le nombre de demandeurs d’emploi recherchant un emploi dans ces métiers est en baisse de 5 % sur un an.

En 2021 dans le Gers, les métiers d’aides-soignants (médico-psycho., auxiliaire puériculture, assistants médicaux…) sont classés au 2ème rang des métiers qui recrutent le plus : plus de 230 projets de recrutement ont ainsi été recensés par Pôle emploi en 2021. De plus, 144 projets de recrutement dans l’aide à domicile et l’aide ménagère ont été recensés dans le département cette même année. Les besoins en recrutement et en formation dans les métiers du grand âge sont donc dans le Gers particulièrement conséquents.

MFR Cologne

Le 23 septembre dernier, à l’occasion de la visite de la MFR de Cologne par M. le Préfet, une table ronde a été organisée avec des représentants des professionnels du secteur santé/services aux personnes (EPHAD, CIAS, fédération ADMR, FédéSAP…). Les échanges ont permis d’affiner le diagnostic et de préciser les enjeux pour ce secteur :

  • travailler sur l’attractivité des métiers ;
  • diversifier les voies d’accès ;
  • construire des parcours et développer des formations, notamment en alternance (apprentissage, contrats de professionnalisation) ;

Les services de l’État travailleront de concert avec les acteurs de l’emploi/formation et les professionnels du secteur en département et en région pour répondre à ces besoins et ces enjeux qui sont à la fois sociaux et sociétaux.

1 Source : Conseil départemental du Gers.