Dossiers d'actualité

Petits villes de demain

 
 
Petits villes de demain

Gimont : signature de la première convention d'adhésion au programme Petites villes de demain

Xavier BRUNETIERE, préfet du Gers, a signé ce jour en présence des lauréats : Franck VILLENEUVE, maire de Gimont et Gérard ARIES, président de la communauté de commune Coteaux Arrats Gimone et avec les partenaires : Philippe DUPOUY, vice-président du Conseil Départemental du Gers, Rony GUARDIA MAZZOLENI, conseiller régional représentant Carole DELGA, présidente de la région Occitanie, du président du PETR Portes de Gascogne, de la directrice de l’EPF Occitanie, la convention d’adhésion de la communauté de communes coteaux Arrats Gimone et de la commune de Gimont au programme national Petites villes de demain.

Petites villes de demain : soutenir la redynamisation des petites centralités de moins de 20 000 habitants

Petites villes de demain vise à améliorer les conditions de vie des habitants des petites communes et des territoires alentours, en accompagnant les collectivités dans des trajectoires dynamiques et respectueuses de l’environnement. Il doit permettre d’accélérer la transformation des petites villes pour en faire des territoires démonstrateurs des innovations locales et qui contribuent aux objectifs de développement durable (transition écologique, démographique, numérique et de développement). Ce programme constitue un outil de la relance au service des territoires.

En effet, Petites villes de demain prévoit que 1 000 communes et intercommunalités seront soutenues jusqu’en 2026 par une dotation globale nationale de 3 milliards d'euros. Il traduit la volonté du Gouvernement de donner à ces territoires la capacité de définir et de mettre en œuvre leur projet de territoire, de simplifier l’accès aux aides de toute nature et de les concentrer, de favoriser l’échange d’expérience et le partage de bonnes pratiques de l’ensemble des parties prenantes du projet local de revitalisation. L’objectif étant de donner ainsi aux élus des villes de moins de 20 000 habitants exerçant des fonctions de centralités, et leurs intercommunalités, les moyens de concrétiser leurs projets de territoire.

GIMONT: première Petite ville de demain, du Gers à signer en binôme avec la communauté de commune Coteaux Arrats Gimone une convention d’adhésion au programme, lancé en octobre 2020 pour lequel 24 petites villes ont été retenues dans le Gers le 21 décembre dernier.

Le projet porté par la commune vise à redynamiser le centre ancien grâce à des interventions sur  l’habitat, le commerce, les déplacements et les espaces publics. Parmi les premières opérations définies : la création d’un tiers-lieux, la réalisation d’un poumon vert au sein de la commune et l’aménagement des espaces publics autour de la mairie et de l’église. Un programme détaillé sera établi dans les prochains mois et porté dans un contrat pluri-annuel.

La convention d'adhésion au programme permet à la collectivité de bénéficier d’un soutien financier de l’Agence nationale de cohésion des territoires (ANCT) et de la Banque des territoires pour recruter un chef de projet en charge de l'animation du plan d’actions et de la finalisation du projet de revitalisation du centre-ville.

Le projet de Gimont s’inscrit également dans un projet de territoire porté à l’échelle de l’EPCI qui traite également des trois autres pôles de centralité que sont Aubiet, Saramon et Simorre, pour la requalification de leur centre-ville.

L’État et ses agences (ANCT, ANAHAgence Nationale de l'Habitat), le Conseil départemental du Gers, le Conseil régional Occitanie, le PETR Portes de Gascogne, l’Établissement Public Foncier Occitanie, et la Banque des territoires sont pleinement mobilisés pour accompagner la commune de Gimont et la communauté de commune Coteaux Arrats Gimone comme les autres collectivités qui sont engagées dans le programme Petites villes de demain.

 

carte