Dossiers d'actualité

France Relance #1jeune1solution

 
 
France Relance #1jeune1solution

Engageons-nous pour l’avenir,

Engageons-nous pour l’emploi des jeunes.

 

 

Donner à chaque jeune une chance de se lancer dans la vie, c'est aussi donner à notre pays la fierté collective et la capacité de repartir de l'avant.

 

Jamais il n'y a eu autant de moyens déployés pour aider la jeunesse à entrer dans la vie active. C'est une réponse massive du gouvernement au risque majeur que la crise COVID pourrait entraîner en laissant une génération sans perspective.

Rien ne sera cependant possible sans une prise de conscience de cet enjeu collectif, sans une mobilisation totale de chaque association, chaque entreprise, chaque employeur pour investir dans l'avenir, investir dans la jeunesse, proposer autant d'opportunités que possible.

 

C’est le sens du plan #1jeune1solution

 

Pour aider les jeunes arrivants sur le marché du travail, le Gouvernement a construit dans le cadre de France Relance un plan de 6,5 milliards d’euros soit un triplement des moyens accordés à l’emploi des jeunes.

 

Le plan #1jeune1solution, lancé le 23 juillet 2020, vise à offrir une solution à chaque jeune. Toutes les situations sont différentes, et l’objectif est de ne laisser personne sur le bord de la route.

Du 23 au 27 novembre, sur l’ensemble de la région Occitanie, plus de 200 actions sont lancées pour présenter toute la diversité des réponses pour les jeunes et les entreprises.

 

Dans le Gers, les services de l’Etat et du service public de l’emploi sont mobilisés : Pôle Emploi, La Mission Locale, Cap Emploi, mais également les entreprises employeurs.

Le 26 novembre en présence des partenaires et employeurs,le préfet du Gers a rencontré 4 jeunes bénéficiant du dispositif 1jeune1solution

images
photo
images
photo

 

Le parcours emploi compétences jeune - PEC - secteur non marchand :

 

Le CUI-CAE, dénommé depuis 2018 « Parcours Emploi Compétences » (PEC), est recentré sur son seul objectif d’insertion professionnelle des « personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières d’accès à l’emploi ».

Il associe mise en situation professionnelle, accès à la formation et acquisition de compétences, éventuellement « transférables » vers d’autres activités.

 

La participation financière de l’Etat s’élève à 65% du SMICSalaire minimum interprofessionnel de croissance brut, dans le cadre d’un « PEC JEUNES », pour les publics suivants :

  • Jeunes âgés de moins de 26 ans, titulaires d’un diplôme au plus de niveau 4 (soit un niveau baccalauréat).
  • Jeunes âgés au plus de trente ans bénéficiaires de l’obligation d’emploi, sans condition de niveau de formation.
  • Jeunes de moins de 26 ans résidents des quartiers prioritaires de la politique de la ville, sans condition de niveau de formation.

 

Le contrat initiative emploi - CUI-CIE – secteur marchand :

 

Le CUI-CIE (contrat unique d’insertion-contrat initiative emploi) est ouvert aux publics jeunes exclusivement.

La prescription de CIE « jeunes » est centrée sur les publics éloignés du marché du travail, au sens des « personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières d’accès à l’emploi »

 

Les grands principes mis en œuvre depuis 2018 en matière de parcours emploi compétences (rehaussement des exigences qualitatives, se traduisant par une mise en situation professionnelle, un accompagnement, un accès à la formation et à l’acquisition de compétences, une sélection des employeurs) doivent être appliqués pour les prescriptions de CUI-CIE. La possibilité pour l’employeur de pérenniser le poste doit être évaluée. Ainsi, la conclusion de CDI est encouragée.

 

Pour le CIE jeunes, la participation financière de l’Etat s’élève à 47% du SMICSalaire minimum interprofessionnel de croissance brut, pour les publics ci-après :

  • Jeunes de moins de 26 ans en recherche d’emploi depuis 6 mois au moins, titulaires d’un diplôme au plus de niveau 4 (soit un niveau baccalauréat).
  • Jeunes bénéficiaires de l’obligation d’emploi âgés au plus de 30 ans, sans condition de niveau de formation.
  • Jeunes de moins de 26 ans résidents des quartiers prioritaires de la politique de la ville, sans condition de niveau de formation.

 

 

La Garantie Jeune :

 

Depuis 2015 la Garantie Jeunes a été mise en œuvre dans le Gers.

Elle s’inscrit dans le cadre des engagements pris par le Conseil européen autour de la garantie européenne sur la jeunesse.

Elle s’adresse aux jeunes de 16-25 ans qui ne sont « ni en emploi, ni en éducation, ni en formation » (NEET), et qui sont en situation de grande précarité, notamment financière. Elle consiste en :

  • un accompagnement individuel et collectif des jeunes par les missions locales, permettant l'accès à une pluralité d'expériences professionnelles et de formation, en vue de construire ou de consolider un projet professionnel
  • une garantie de ressources en tant qu’appui de cet accompagnement.

 

En 2020, ce sont 335 jeunes qui seront accompagnés par la Mission locale dans le cadre de la GJ.