COVID-19 : Point sur la situation dans le Gers

COVID-19 - Couvre-feu à 19 heures

 
 
COVID-19 - Couvre-feu à 19 heures

Depuis le 20 mars 2021, le couvre-feu est mis en place dans tous les départements de l’Hexagone de 19h à 6h.

En complément et face à l’accélération du virus et la pression qui s’accentue sur les services hospitaliers dans certains départements, des mesures plus exigeantes de freinage sont mises en place pour 4 semaines dans 16 départements : Aisne, Alpes-Maritimes, Essonne, Eure, Hauts-de-Seine, Nord, Oise, Paris, Pas-de-Calais, Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, Seine-Maritime, Somme, Val-de-Marne, Val-d’Oise et Yvelines.

Le département du Gers n’est donc pas concerné par les restrictions sanitaires renforcées.

Rappel des mesures en vigueur :

  •  les frontières françaises sont fermées, sauf motif impérieux, au départ et à l’arrivée de tous les pays hors de l’Union européenne ;
  •   toute entrée en France à partir d’un pays de l’Union européenne sera conditionnée à la réalisation d’un test PCR, à l’exception des travailleurs transfrontaliers
  •  tous les déplacements en provenance et en direction de tous nos territoires ultramarins sont également soumis à la production de motifs impérieux.

 

Afin de limiter au maximum les brassages de population et de préserver les petits commerces, les grands centres commerciaux non-alimentaires de plus de 20 000 m² sont fermés. Les jauges dans les commerces sont renforcées :

- Les établissements dont la surface de vente est comprise entre 8 m² et 400 m² ne peuvent accueillir un nombre de clients supérieur à celui permettant de réserver à chacun une surface de 8m² ;

- Les autres établissements ne peuvent accueillir un nombre de clients supérieur à celui permettant de réserver à chacun une surface de 10 m².

Le télétravail devra être renforcé dans toutes les administrations et les entreprises.

Retrouvez les informations gouvernementales ici . 
Numéro d'appel gratuit : 0 800 130 000 (appel gratuit, 24/24h)

L’objectif du couvre-feu est de limiter les rassemblements durant lesquels les mesures barrières sont moins bien appliquées et où le virus circule rapidement tout en limitant l’impact sur l’économie déjà mise à rude épreuve par l’épidémie.

Les sorties et déplacements sans attestation dérogatoire sont donc interdits de 19h00 à 06h00 sur l’ensemble du territoire métropolitain sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3 750 € en cas de récidive.


Comment fonctionne le couvre-feu ?

Sur l’ensemble du territoire métropolitain, les sorties et déplacements sont interdits pendant le couvre-feu, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive.

Il n’y a pas de fermeture des transports en commun, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations mais le télétravail reste fortement recommandé.

Tous les établissements autorisés à ouvrir ne peuvent plus accueillir de public après 19h00.

Que faire si je suis obligé de me déplacer ?

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle ou le lieu d'enseignement et de formation
  • Déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l'achat de produits de santé
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d'enfants ;
  • Déplacement des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;
  • Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ;
  • Déplacements pour participer à des missions d'intérêt général ;
  • Déplacements liés à des transits pour des déplacements de longues distances ;
  • Déplacements brefs, dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.
 

Éducation

Le confinement du printemps dernier a accru le risque de décrochage scolaire pour les enfants, en particulier les plus défavorisés, maintenir l’ouverture des établissements scolaires est donc un objectif fondamental.
En revanche, il est essentiel, s’agissant des enfants, de durcir les règles sanitaires : le protocole sanitaire dans les cantines scolaires sera renforcé prochainement (pas de brassage des enfants à la cantine, allongement des temps de restauration, plats à emporter), et jusqu’à nouvel ordre les activités physiques extrascolaires en intérieur seront interdites.
La capacité de dépistage dans les établissements scolaires sera également augmentée, avec un objectif de 300 000 tests par semaine et des objectifs fixés par académie.
Concernant l’enseignement supérieur, le passage de 100 % des enseignements à distance a été difficile à vivre pour de nombreux étudiants, avec un sentiment d’isolement, mais aussi de vraies difficultés pédagogiques. C’est pourquoi, les 1ères années en travaux dirigés seront autorisées à revenir en présentiel en demi-groupes, dans le cadre de protocoles extrêmement stricts à partir du 25 janvier.

Personnes âgées

Afin de lutter contre la solitude des ainés les visites en EHPAD et en maison de retraite sont autorisées dans le strict respect des mesures barrières.

Travail

Le télétravail est renforcé dans toutes les administrations et les entreprises

Commerces et établissements recevant du public (ERP)

Les commerces ont repris leurs activités le 28 novembre dernier tout comme les auto-écoles, les agents immobiliers et les services à domicile avec un protocole sanitaire strict. La mise en place du couvre-feu impose cependant une fermeture à 19h00 pour l’ensemble de ces établissements.
Pour limiter la concentration des flux et favoriser l’activité commerciale, les possibilités d’ouverture des commerces le dimanche sont élargies et les établissements sont encouragés à se saisir des possibilités d’ouverture supplémentaire sur la pause déjeuner.
L’ensemble des secteurs faisant toujours l’objet de fermetures administratives (bars, restaurants, boites de nuit…) ou directement impactés par les mesures sanitaires continueront de bénéficier de mesures d’aides.

Les centres commerciaux non alimentaires d'une surface supérieure à 20 000m² sont fermés.

commerces

Activités culturelles

Toutes les activités, tous les établissements, tous les équipements qui sont aujourd’hui fermés, le resteront encore au cours des prochaines semaines. C’est le cas des cinémas, des théâtres, des salles de spectacle, des équipements sportifs ou de loisirs. C’est également le cas pour les bars et les restaurants. 

Lieux de culte

Les offices dans les lieux de cultes sont autorisés, les fidèles doivent respecter une règle d’un siège sur trois et d’une rangée sur deux pour y assister.

Déplacements internationaux

deplacements

MESURES COMPLÉMENTAIRES EN VIGUEUR DANS LE GERS

Port du masque

Dans le Gers, le port du masque de protection est obligatoire jusqu'au 5 mai 2021 pour toute personne âgée de onze ans ou plus  :

- dans les communes de AUCH, BARCELONNE-DU-GERS, CAZAUBON, CONDOM, EAUZE, FLEURANCE, GIMONT, L'ISLE-JOURDAIN, LECTOURE, LOMBEZ, MARCIAC, MASSEUBE, MAUVEZIN, MIELAN, MIRANDE, NOGARO, PAVIE, PLAISANCE, PUJAUDRAN, RISCLE, SAMATAN et VIC-FEZENSAC.

> Consultez l'arrêté préfectoral - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,20 Mb

- dans les autres communes, le port du masque reste obligatoire dans l'espace public aux abords immédiats et dans un rayon de 30 mètres autour de leur accès (entrées ou sorties)  :

  • des établissements suivants : établissements d'accueil du jeune enfant (EAJE), centres de loisirs, écoles, collèges, lycées, établissements relevant de l'enseignement agricoles et ceux dispensant un enseignement universitaire. Cette obligation est étendue aux emplacements situés sur la voie publique correspondant aux arrêts de stations desservis par les véhicules de transport scolaire.
  • sur tous les types de marchés de plein vents ou couverts

- dans un rassemblement de plus de 6 personnes dans l'espace public et lieux ouverts au public

- aux abords immédiats et à l'intérieur des cimetières

- sur les parkings, aux abords et à l'intérieur de toutes les enseignes de la grande distribution, quels qu'en soient les domaines d'activités.

Transports routiers - Restauration

- Lieux autorisés à accueillir du public pour la restauration assurée au bénéfice exclusif des professionnels du transport routier :

  •    Le Chaudron - Village Sud - 32190 Saint Jean Poutge
  •    Le relais des Trouettes - 451 route de Tarbes - 32300 Miramont d'Astarac

Accès aux établissements recevant du public et aux lieux ouverts au public :

  • l’exploitant peut refuser l’accès à son établissement aux clients ou usagers qui refusent d’utiliser le gel hydro alcoolique mis à leur disposition à l'entrée.

Infos des Chambres consulaires

Chambre de Commerce et d'Industrie du Gers

Cellule de crise CCI du Gers

Numérique de proximité

cci

Chambre d'Agriculture du Gers

Informations COVID19

ca

Chambre de métiers et de l'artisanat du Gers

Informations

cma
L'équipe de contact tracing de la CPAM du Gers répond à vos questions
france relance

Avec la pandémie de la COVID-19, la France, comme tous les pays du monde, a traversé et traverse encore une épreuve sanitaire jamais vécue auparavant. Cette épreuve a eu des conséquences économiques immédiates et inédites. Nous entrons aujourd’hui dans une nouvelle phase : celle de la relance et de la reconstruction.

Ce plan, de 100 milliards d’euros, est le plan européen le plus important en part du PIB. C’est 4 fois plus que le plan de 2008 pour répondre à la crise financière. C’est un engagement exceptionnel de la France pour répondre à la crise, sauver l’emploi et préparer la société de demain.

Consultez la rubrique dédiée à ce plan