COVID-19 - Le couvre-feu dans le Gers

 
 
COVID-19 - Le couvre-feu dans le Gers

Dans le Gers, mardi 15 décembre le confinement sera levé et le couvre-feu entrera en vigueur, comme sur l’ensemble du territoire métropolitain.

Vous pouvez télécharger vos attestions de déplacement depuis le site du Gouvernement .

Toutes les informations sont à retrouver sur le site du Gouvernement ou en appelant le 0 800 130 000 (appel gratuit, 24/24h)

À la différence de la première vague, l’ensemble des régions se trouvent aujourd’hui confrontées à une circulation virale bien plus élevée qu’au mois de mai et le virus se propage plus facilement en hiver qu’au printemps.

L’État doit agir à la fois pour éviter une 3e vague mais également pour préserver les services de santé et le personnel soignant en première ligne.
L’objectif du couvre-feu est ainsi de limiter les rassemblements durant lesquels les gestes barrières sont moins bien appliqués où le virus circule rapidement tout en limitant l’impact sur l’économie déjà mise à rude épreuve par l’épidémie.

Comment les fêtes de fin d’années vont-elles se dérouler ?

Concernant les fêtes, un couvre-feu de 20 heures à 6 heures du matin sera en vigueur sur tout le territoire. Les déplacements seront tolérés le 24 décembre pour partager des moments avec ses proches mais les rassemblements sur la voie publique ne seront pas permis.

En revanche, le couvre-feu sera strictement appliqué le soir du 31 décembre.

Il est vivement recommandé qu’à l’occasion de ces fêtes le nombre d’adulte soit limité à 6 personnes afin d’éviter les rassemblements trop importants et de respecter scrupuleusement les gestes barrières.

Comment fonctionne le couvre-feu ?

Les sorties et déplacements sont interdits de 20h00 à 06h00 du matin sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive.

Une attestation de déplacement dérogatoire propre au couvre-feu est requise pour se déplacer entre 20h00 à 06h00. Il est possible de la télécharger sur le site du Gouvernement, sur le site du ministère de l’Intérieur et sur l’application #TousAntiCovid, ou de la recopier sur un papier libre.

Des dérogations sont prévues pour se rendre chez le médecin, pour raisons médicales (soins ne pouvant être assurés à distance par exemple), se rendre à la pharmacie de garde ou l’hôpital, pour raison professionnelle ou universitaire (sortie du travail ou des établissements d’enseignement supérieur par exemple), pour les déplacements en avion ou train (le billet faisant foi), pour motif impérieux, pour assistance aux personnes vulnérables, précaires ou la garde d’enfants, pour se rendre auprès d’un proche dépendant, pour le déplacement des personnes en situation de handicap et leur accompagnant, pour convocation judiciaire ou administrative, pour participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative, ou pour sortir son animal de compagnie dans un rayon de un kilomètre.

Il n’y aura pas de fermeture des transports en commun, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations. Enfin, le télétravail, quand le métier le permet, est fortement recommandé avec une jauge minimale de 50% des effectifs.

MESURES COMPLÉMENTAIRES EN VIGUEUR DANS LE GERS

Port du masque

Dans le Gers, le port du masque de protection est obligatoire jusqu'au 2 février 2021 pour toute personne âgée de onze ans ou plus  :

- dans les communes de AUCH, BARCELONNE-DU-GERS, CAZAUBON, CONDOM, EAUZE, FLEURANCE, GIMONT, L'ISLE-JOURDAIN, LECTOURE, LOMBEZ, MARCIAC, MASSEUBE, MAUVEZIN, MIELAN, MIRANDE, NOGARO, PAVIE, PLAISANCE, PUJAUDRAN, RISCLE, SAMATAN et VIC-FEZENSAC.

> Consultez l'arrêté préfectoral - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,15 Mb

- dans les autres communes, le port du masque reste obligatoire dans l'espace public aux abords immédiats et dans un rayon de 30 mètres autour de leur accès (entrées ou sorties)  :

  • des établissements suivants : établissements d'accueil du jeune enfant (EAJE), centres de loisirs, écoles, collèges, lycées, établissements relevant de l'enseignement agricoles et ceux dispensant un enseignement universitaire. Cette obligation est étendue aux emplacements situés sur la voie publique correspondant aux arrêts de stations desservis par les véhicules de transport scolaire.
  • sur tous les types de marchés de plein vents ou couverts

- dans un rassemblement de plus de 6 personnes dans l'espace public et lieux ouverts au public

- aux abords immédiats et à l'intérieur des cimetières

- sur les parkings, aux abords et à l'intérieur de toutes les enseignes de la grande distribution, quels qu'en soient les domaines d'activités.

Transports routiers - Restauration

- Lieux autorisés à accueillir du public pour la restauration assurée au bénéfice exclusif des professionnels du transport routier :

  •    Le Chaudron - Village Sud - 32190 Saint Jean Poutge
  •    Le relais des Trouettes - 451 route de Tarbes - 32300 Miramont d'Astarac

Commerces

Le préfet du Gers a autorisé par arrêté du 27 novembre 2020  l’ouverture des commerces dans le département dès dimanche 29 novembre 2020, et tous les dimanches du mois de décembre 2020.

> Arrêté préfectoral du 27 novembre 2020 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,14 Mb

Accès aux établissements recevant du public et aux lieux ouverts au public :

  • l’exploitant peut refuser l’accès à son établissement aux clients ou usagers qui refusent d’utiliser le gel hydro alcoolique mis à leur disposition à l'entrée.

Infos des Chambres consulaires

Chambre de Commerce et d'Industrie du Gers

Cellule de crise CCI du Gers

Numérique de proximité

cci

Chambre d'Agriculture du Gers

Informations COVID19

ca

Chambre de métiers et de l'artisanat du Gers

Informations

cma

L'équipe de contact tracing de la CPAM du Gers répond à vos questions


L'équipe de contact tracing de la CPAM du Gers répond à vos questions
france relance

Avec la pandémie de la COVID-19, la France, comme tous les pays du monde, a traversé et traverse encore une épreuve sanitaire jamais vécue auparavant. Cette épreuve a eu des conséquences économiques immédiates et inédites. Nous entrons aujourd’hui dans une nouvelle phase : celle de la relance et de la reconstruction.

Ce plan, de 100 milliards d’euros, est le plan européen le plus important en part du PIB. C’est 4 fois plus que le plan de 2008 pour répondre à la crise financière. C’est un engagement exceptionnel de la France pour répondre à la crise, sauver l’emploi et préparer la société de demain.

Consultez la rubrique dédiée à ce plan