Gare à la rage

 
 
Gare à la rage

Alors que la France est indemne de rage, des cas sont régulièrement détectés chez des carnivores domestiques importés de pays où sévit la maladie. La campagne « Gare à la rage », qui s’adresse aux détenteurs d’animaux de compagnie mais aussi à tous les voyageurs, rappelle les risques liés à cette maladie et que certaines démarches doivent être effectuées avant de partir à l’étranger.
Toutes les informations à consulter sur www.garealarage.fr

gare à la rage

La Rage

La rage, encéphalomyélite mortelle affectant tous les mammifères et l’homme, est l’une des zoonoses majeures les plus graves et les plus craintes dans le monde. Les zoonoses sont des maladies et infections qui se transmettent des animaux vertébrés à l’homme et vice-versa . Maladie infectieuse, virale et inoculable le plus souvent par morsure, commune à l’homme et aux mammifères, la rage est due à la multiplication dans l’organisme (et plus particulièrement dans le système nerveux), d’un virus appartenant à la famille des rhabdovirus et provoque inéluctablement la mort des animaux et des personnes après l’apparition des symptômes. Le principal vecteur et réservoir de la maladie dans le monde est le chien. Dans les pays d’Europe, le vecteur principal était le renard. La chauve-souris peut également être à la source de contaminations dans différentes régions du monde.
En savoir plus : gare à la rage !

> Téléchargez la plaquette d'information - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,07 Mb