Gestion de la sécheresse

Gestion de l'eau : arrêtés sécheresse en vigueur

 
Gestion de l'eau : arrêtés sécheresse en vigueur

text_MAJnoir1
 au 16/06/2017 :

4 arrêtés Sécheresse sont actuellement en vigueur dans le Gers.

Pour en savoir +, consultez les arrêtés préfectoraux ci-dessous.

Le Préfet du Gers attire l’attention de tous sur la nécessité d’utiliser l’eau de manière raisonnée et économe. En effet, l’eau est un bien commun de l’humanité et que l’on soit particulier, entreprise, service public ou collectivité, toute consommation d’eau a une incidence sur la ressource, à la fois en terme de quantité mais également en terme de qualité. Il est de la responsabilité de chacun de faire des efforts pour rationaliser et économiser l’eau.

Il est rappelé que les mesures d’interdiction éventuelles des prélèvements agricoles s’inscrivent dans une démarche de responsabilité collective, afin de préserver la production en eau potable, usage prioritaire.

En cas de restrictions relatives à l’usage de l’eau en vigueur dans le département, le respect des interdictions ci-dessous est obligatoire sur les zones concernées. Les restrictions pourront être revues en cas d’évolution hydrologique favorable.

Le non respect des limitations ou suspensions provisoires des usages de l'eau prescrites en application des articles R211-66 à 69 du code de l'environnement est puni de la peine prévue pour les contraventions de 5ème classe (article R216-9 du code de l'environnement).

     

Arrêtés sécheresse en vigueur dans le Gers (*)

En cas de restrictions relatives à l’usage de l’eau en vigueur dans le département, le respect des interdictions figurant dans le tableau ci-dessous est obligatoire sur les zones concernées. Les restrictions pourront être revues en cas d’évolution hydrologique favorable. Des contrôles pourront être effectués.

stop_gris
  Public concerné
Intitulé et
Zone d’application
Durée d’application Dispositions (extraits)
 et Arrêté Préfectoral
Irrigants

Arrêté réglementant les prélèvements d'eau destinés à l'irrigation

sur les rivières Midour et Riberette

Du 16/06/2017 au 29/10/2017

> AP_Midour_20170616 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,14 Mb

Les prélèvements d'eau destinés à l'irrigation ou au remplissage des lacs, effectués à partir des rivières Midour et Riberette, sont interdits.

L’interdiction de prélèvement pourra être suspendue :

  • soit durant les périodes de ré-alimentation
  • soit quand les débits moyens journaliers mesurés aux stations de contrôle (Laujuzan et Sorbets) sont suffisants pour permettre la réalisation des prélèvements d'eau pour l'irrigation, sur les rivières concernées, sans remettre en cause le principe d'une gestion équilibrée de la ressource en eau définie dans le code de l'environnement. Les valeurs minimales pour ces stations de contrôles sont fixées à 80 l/s à "Laujuzan" et 30 l/s à "Sorbets amont".
Irrigants

Arrêté réglementant les prélèvements d'eau destinés à l'irrigation

sur la rivière Auzoue

Du 16/06/2017 au 29/10/2017

> AP_Auzoue_20170616 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,15 Mb

Les prélèvements d'eau destinés à l'irrigation ou au remplissage des lacs, effectués à partir de la rivière Auzoue, sont interdits.

L’interdiction de prélèvement pourra être suspendue :

  • soit durant les périodes de ré-alimentation
  • soit quand les débits moyens journaliers mesurés à la station de contrôle (Fources) sont suffisants pour permettre la réalisation des prélèvements d'eau pour l'irrigation, sur la rivière concernée, sans remettre en cause le principe d'une gestion équilibrée de la ressource en eau définie dans le code de l'environnement.
Irrigants

Arrêté réglementant les prélèvements d'eau destinés à l'irrigation

sur la rivière Douze

Du 16/06/2017 au 29/10/2017

> AP_Douze_20170616 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,14 Mb

Les prélèvements d'eau destinés à l'irrigation ou au remplissage des lacs, effectués à partir de la rivière Douze, sont interdits.

L’interdiction de prélèvement pourra être suspendue :

  • soit durant les périodes de ré-alimentation
  • soit quand les débits moyens journaliers mesurés à la station de contrôle (Cazaubon) sont suffisants pour permettre la réalisation des prélèvements d'eau pour l'irrigation, sur la rivière concernée, sans remettre en cause le principe d'une gestion équilibrée de la ressource en eau définie dans le code de l'environnement.
Tout public

Arrêté plaçant le département du Gers en situation de vigilance sécheresse

Tout le département du Gers

en fonction de l'évolution des situations hydraulique et hydrologique constatées.

> AP_vigilance_20170612 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,08 Mb

Le stade de vigilance n'induit pas de mesures de limitation ou de réduction des usages de l'eau.

Il a pour vocation de sensibiliser l'ensemble des usagers du département, privés et publics, sur la nécessité de réaliser des économies d'eau pour préserver ou prolonger la disponibilité de la ressource.

Un communiqué de presse est diffusé pour chaque arrêté Sécheresse. Pour les consulter, cliquez ici.

 

Point situation sécheresse national

Consultez le point situation sécheresse national (limitation des usages de l’eau en vigueur sur le territoire national) sur le site dédié Propluvia du Ministère en charge de l’environnement : propluvia.developpement-durable.gouv.fr

Attention, sur cette carte le niveau de restriction d’un département correspond au niveau le plus important. Vous pouvez accéder à un niveau d’information beaucoup plus précis grâce à la barre de navigation.

   

Pour en savoir +

loupe
Pour en savoir + : consultez la page dédiée : Irrigation et gestion des prélèvements  
     
 

Comment gérer la sécheresse ?

Quelles sont les origines de la sécheresse ? En France, les ressources en eau sont-elles suffisantes ? Comment sont décidées les mesures de restriction ? Quelles sont les conditions à remplir pour prélever de l’eau ? Economiser l’eau : la récupération de l’eau de pluie. La réutilisation des eaux usées. Pour une utilisation plus économe de l’eau en agriculture. Anticiper : les scénarios de changement climatique à l’échelle 2050-2100...

Toutes les réponses apportées dans ce dossier consacré à la sécheresse sur le site internet du Ministère en charge de l'environnement : www.developpement-durable.gouv.fr

meddtl
 

Sur la veille hydrologique : 

La veille hydrologique a pour objectif de permettre une analyse en temps réel de la situation hydrologique sur le bassin Adour Garonne de juin à octobre. Les données présentées sont des données provisoires ayant fait l’objet d’une validation sommaire. Les données critiquées et validées sont à rechercher auprès des differents producteurs où des banques de données (banque hydro ou Ades notamment). A l’échelle du bassin Adour Garonne la veille hydrologique effectue un suivi : des arrêtés de restriction des usages de l’eau à fréquence quotidienne, des débits aux points nodaux du SDAGE à fréquence quotidienne, des niveaux des nappes à fréquence décadaire, des taux de remplissage des réserves à fréquence décadaire, de la pluviométrie (cartes + valeurs) à fréquence décadaire.

De novembre à octobre, des bulletins hydrologiques sont édités à fréquence mensuelle ou bi-mensuelle. La fréquence peut toutefois être adaptée en fonction de la situation et de l’actualité. Notamment en période favorable les parutions peuvent être plus espacées dans le temps. Ces bulletins sont disponibles sur : www.donnees.midi-pyrenees.developpement-durable.gouv.fr

dreal
  Consultez le bulletin national de situation hydrologique : Evolution mensuelle des ressources en eau (situation quantitative des milieux aquatiques : pluies efficaces, débits des cours d’eau, niveau des nappes d’eau souterraine, état de remplissage des barrages-réservoirs) : www.eaufrance.fr
eaufrance
 

Obtenez des données sur l’hydrométrie et l’hydrologie :  sur www.hydro.eaufrance.fr, et notamment :

  • les mesures de hauteur d’eau (à pas de temps variable) en provenance de 3 500 stations de mesure (dont 2 400 actuellement en service) implantées sur les cours d’eau français et permettant un accès aux données signalétiques des stations (finalité, localisation précise, qualité des mesures, historique, données disponibles...).
  • les calculs sur une station donnée des débits instantanés, journaliers, mensuels,... à partir des valeurs de hauteur d’eau et des courbes de tarage (relations entre les hauteurs et les débits). Ces valeurs sont actualisées à chaque mise à jour d’une hauteur ou d’une courbe de tarage (addition, précision supplémentaire, correction,...).
  • les valeurs d’écoulement les plus exactes possibles compte tenu des informations communiquées par les gestionnaires de stations.
hydro

 

Le saviez-vous ?

echelle

Echelle limnimétrique.

L’échelle limnimétrique est un élément de lecture et d’enregistrement du niveau de l’eau. En lave ou tôle émaillée, elle est placée à la verticale ou en inclinaison, sur le bord de cours d’eau ou dans les canaux de comptages (entrée et/ou sortie) des ouvrages de traitement des eaux.


(*) Seule la publication des décisions et arrêtés préfectoraux dans la rubrique "Décisions et arrêtés pris dans le domaine de l’eau" (consultable ici) vaut publication officielle. Les arrêtés et décisions mentionnés dans d’autres rubriques sont donnés à titre indicatif pour une facilité de lecture.