Hommage au gardien de la paix Franck LABOIS

 
 
Hommage au gardien de la paix Franck LABOIS

Décédé le 13 janvier dernier des suites de ses blessures, après avoir été percuté volontairement par un véhicule dans le cadre d’une opération de police dans la nuit du 10 au 11 janvier 2020.

Franck LABOIS, affecté au sein de la sûreté départementale du Rhône, décédé le 13 janvier dernier des suites de ses blessures, après avoir été percuté volontairement par un véhicule dans le cadre d’une opération de police dans la nuit du 10 au 11 janvier 2020.

 

Franck LABOIS est entré dans la police nationale le 1er février 2005. Après une affectation à la circonscription de sécurité publique de Metz, il rejoint la circonscription de sécurité publique de Lyon dès 2008, puis la sûreté départementale du Rhône en 2017.

 

 

Le 11 janvier 2020, agissant dans le cadre d’une enquête pour vol à main armée en bande organisée, Franck LABOIS et ses collègues s’apprêtent à interpeller les occupants d’un fourgon faussement immatriculé, dont les occupants viennent de commettre un vol de fret sur une aire de repos d’autoroute.

 

Pris en tenaille par les véhicules de police sur une bretelle de sortie du périphérique lyonnais à Bron, le conducteur du fourgon, refusant de se soumettre, tente de s’enfuir en percutant délibérément les véhicules de police et renversant Franck LABOIS qui avait mis pied à terre arme à la main. Grièvement blessé, il décédera le 13 janvier.

 

Franck LABOIS a été nommé chevalier dans l’ordre national de la Légion d’Honneur et cité à l’ordre de la Nation.

 

 

 

La médaille d’honneur de la police nationale, la médaille d’honneur pour acte de courage et de dévouement et la médaille de la sécurité intérieure - échelons or - à titre posthume lui ont été décernées.

 

Il a été promu capitaine de police.

 

En sa mémoire, je vous demande que nous observions une minute de silence et de recueillement.