Hommage à Eric Monroy

 
 
Hommage à Eric Monroy

Ce matin, les personnels du commissariat d'Auch et de la préfecture du Gers se sont associés à l'ensemble des services du ministère de l'Intérieur, afin de rendre hommage au capitaine de police Eric Monroy, décédé en intervention le 6 août dernier.


Message d’hommage à Eric MONROY

À cet instant même débute la cérémonie d’hommage rendue par le ministre de l’intérieur et la ministre déléguée au capitaine de police Éric MONROY, affecté à la circonscription de sécurité publique du Mans, décédé en intervention le 6 août dernier.

Éric MONROY entre dans la police nationale le 3 décembre 2001. Après une affectation à la circonscription de sécurité publique de Suresnes, il intègre la direction de l’ordre public et de la circulation de la préfecture de police en 2011, puis rejoint la circonscription de sécurité publique du Mans le 1er septembre 2018.

Dans la nuit du mercredi 5 au jeudi 6 août 2020, dans le cadre de leurs missions de Police Secours, le brigadier de police Éric MONROY et ses coéquipiers sont appelés pour prêter main forte à des sapeurs-pompiers pour un conducteur ivre, endormi à bord de son véhicule en pleine voie de circulation. Le brigadier MONROY, après plusieurs sollicitations s’avance vers l’habitacle du véhicule. Le conducteur démarre alors brutalement pour prendre la fuite, traîne Éric MONROY sur plusieurs mètres et le projette sur un mur. Il décédera sur place à 4h30.

Éric MONROY a été nommé chevalier dans l’ordre national de la Légion d’honneur et cité à l’ordre de la Nation.

La médaille de la sécurité intérieure, la médaille pour acte de courage et de dévouement et la médaille d’honneur de la police nationale – échelon or – lui ont été décernées à titre posthume.

Il a été promu capitaine de police.

Monsieur MONROY était pacsé et père de 3 filles âgées de 5, 12 et 15 ans.

Je vous demande de vous associer à cet hommage, rendu au même moment dans tous les services du ministère de l’intérieur, en respectant une minute de silence à la mémoire de ce policier.

Gérald Darmanin, Ministre de l'Intérieur