Rencontres départementales de la vie associative

 
 
Rencontres départementales de la vie associative

Définissons ensemble nos besoins !
Une journée de rencontres pour préparer le futur des associations gersoises le samedi 24 novembre à Caussens.


Les associations gersoises ont formulé leurs besoins

 

Une centaine de responsables d'associations et d'élu.e.s ont répondu à l'invitation des services de l'Etat (Préfecture et Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations), pour participer, à Caussens, à une journée sur le thème « Définissons ensemble nos besoins », rencontre placée sous la présidence de Mme la sous-préfète de Condom, qui représentait Mme la préfète du Gers.

En ouverture, la représentante de l'Etat a rappelé l'importance du milieu associatif, tant dans ses rôles de lien social et d'acteur économique (le milieu associatif dans le Gers représente 11 % de l'emploi du secteur privé), que dans sa vitalité dans le département, qui se classe numériquement au-dessus de la moyenne nationale (13,2 associations pour 10.000 habitants, et 50.000 bénévoles). Frédéric Guillot, directeur-adjoint de la DDCSPP, exposa les grandes lignes du rapport remis au Gouvernement « Pour une politique de vie associative ambitieuse et le développement d'une société de l'engagement », avec 59 propositions qui servent de base au plan national d'actions en préparation.

 

Un processus d'intelligence collective

Présentés et animés par Nadine Canton-Darnau  et Eric Alexis, du Service Jeunesse et Sports de la DDCSPP, les ateliers mis en place ont permis, avec une méthode aussi originale que dynamique, d'aboutir à des productions consensuelles, autant parmi les dirigeants associatifs que dans le groupe des élu.e.s. Le but de ces Rencontres Départementales de la Vie Associative a ainsi été atteint, dans une ambiance studieuse et très participative : faire émerger les besoins du milieu associatif, et faciliter ses relations avec les responsables des collectivités.

Côté associations, cinq thèmes ont été travaillés : le projet associatif, le bénévolat, l'emploi, la mutualisation et la communication.  Pour chacun, les constats et les buts recherchés ont conduit à l'expression de besoins, tant dans la vie interne que dans les relations avec les partenaires extérieurs ; il s'est confirmé de grandes attentes en matière de formation des bénévoles, d'appui au développement et de mobilisation de financements.

De leur côté, les élu.e.s ont notamment fait part de leurs souhaits d'amplifier les relations avec les associations locales, avec une réflexion sur l'échelon territorial pertinent pour consolider la proximité indispensable à la vitalité des communes.

Plusieurs interventions en tribune ont marqué la fin des rencontres, celle du Sénateur Franck Montaugé, qui souligna l'importance de la vie associative, dont la vitalité contribue à la régénération indispensable de l'engagement citoyen, puis celle du Député Jean-René Cazeneuve , qui salua les valeurs du bénévolat et précisa les moyens budgétaires mis en place par le Parlement.

 

Vers un programme d'actions 2019

Clôturant la journée en remerciant les participants et l'équipe d'organisation, la sous-préfète de Condom rappela les nombreuses pistes de travail du Centre de Ressources et d'Information pour les bénévoles (CRIB32), pour la mutualisation des moyens, la formation, les emplois, le service civique et l'accompagnement de proximité. Les débats de ce jour, débouchant sur de nombreuses idées concrètes, vont nourrir le travail qui va suivre, sous forme d'un plan d'actions à mettre progressivement en œuvre.

* Contacts C.R.I.B.32 : www.infoasso32.fr  / ge.asso.gers@gmail.com  / 05.62.06.59.82

Article rédigé par Jacques Lesponne, ancien délégué départemental à la vie associative